La naissance de l’association

La naissance de l’association

Quel a été le cadre de sa création ?

L’ESAT Les Fourneaux de Marthe et Matthieu, créé en 1991, est géré par l’Association du même nom, créée en 1989.
Dès sa création, l’établissement a été reconnu expérimental et innovant. L’ESAT accueille exclusivement des adultes convalescents de psychiatrie. Or, en 1991, peu d’ESAT leur étaient spécifiquement destinés et adaptés. L’ESAT organise une activité de restauration traiteur de qualité qui permet l’acquisition par les travailleurs handicapés de compétences et d’une identité professionnelle forte. L’activité de production est adaptée aux difficultés rencontrées par les travailleurs handicapés notamment par l’organisation du travail à temps partiel modulé.

Dans la presse

Vidéo

Des idées , un projet

Des idées, un projet

Pourquoi ?

Après un parcours scolaire normal, des troubles psychiques peuvent survenir à l’âge adulte nécessitant des périodes de soins. Ces phases de stabilisation compromettent souvent le parcours scolaire ou professionnel dans lequel le sujet s’était engagé.

L’entrée aux Fourneaux de Marthe et Matthieu intervient alors, dans la continuité des soins. L’admission à l’ESAT permet au patient de bénéficier d’une insertion professionnelle et sociale à temps partiel, dans un cadre adapté, où l’on tient compte du potentiel et des difficultés de chacun, favorisant ainsi la réadaptation à la vie courante dans cette période de convalescence.

Le but final de la prise en charge à l’ESAT est de favoriser une insertion professionnelle en milieu ordinaire de chacun, et sa réadaptation à une vie sociale épanouie.

Un travail, des activités

Un travail, des activités

Comment ?

Une activité traiteur à temps partiel est proposée aux usagers de l’ESAT. Les horaires d’ouverture de l’ESAT sont de 7h à 17h30 du lundi au samedi et une grande souplesse dans les types de planning attribués aux usagers permettent à chacun de travailler de 16h par semaine à 30h par semaine en fonction de sa santé et de ses projets. Ainsi, le planning, mais aussi le secteur de travail de chacun, sera l’objet d’un aménagement individuel lié à son projet personnel, ses aptitudes et ses difficultés, le but de cette adaptation au cas par cas étant de favoriser le redémarrage de tous dans la vie active.

Des activités de soutien, essentiellement sportives, de loisirs ou culturelles, sont également proposées par l’établissement afin de permettre à chacun de se réhabituer à la pratique d’activités extra-professionnelles. Hors-mis une participation obligatoire à une activité de relaxation et de taï-chi, la participation de chacun à ces activités s’organise en fonction de son projet personnel et de ses besoins spécifiques.